Eleveur de lapins nain


 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LES LAPINS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nathalie
FONDATRICE ET ADMINISTRATIVE
avatar

Nombre de messages : 1368
Age : 52
Mes animaux : Lapins , chats , oiseaux , poissons , poules . cailles
Date d'inscription : 14/11/2004

MessageSujet: LES LAPINS    Mer 30 Oct - 13:19

Voici ici les lapins que j'élève :



ELEVAGE :   BELIER GEANT FRANCAIS




Histoire

Le bélier français a été élevé en France autour de 1850 et créé au milieu des années 1800 pour donner un lapin à viande1.

L'origine reste encore assez ambiguë aujourd’hui. On pense qu'il a été produit par croisement de deux races existantes, le bélier anglais et le géant des Flandres ou bien de grands lapins régionaux français comme le bélier normand2.

Le bélier français a ensuite gagné en popularité dans les pays voisins comme la Belgique, l'Allemagne et les Pays-Bas. En 1933, on dit que dix béliers français sont exportés des Pays-Bas au Royaume-Uni, bien que ce ne soit pas avant les années 1960 que le bélier français est devenu une race populaire de grand lapin au Royaume-Uni. Les béliers français ont été importés aux États-Unis en 1970-19711.

Apparence Physique

Le bélier français est un très grand lapin, pesant plus de 4,5 kg. Il a petit corps trapu et une tête large. La tête a des oreilles tombantes de 42 cm de long environ et un aspect presque cubique. Les pattes antérieures sont courtes et parallèles au corps. Le bélier français existe en deux variétés de couleur: uni et tacheté. Au sein de ces catégories se trouvent un certain nombre de lapins de couleurs différentes comme agouti, noir, chinchilla...

Le standard français exige les caractéristiques suivantes2:
un corps ramassé et massif, particulièrement large et profond
absence de cou
tête très forte, front large, chanfrein franchement busqué
couronne nettement ressortie et traversant bien le dessus de la tête en largeur

Élevage et alimentation

Les soins et besoins alimentaires sont les mêmes que pour tous les lapins domestiques.

Articles principaux : lapin domestique et Cuniculture.

L'âge idéal de la femelle bélier français pour commencer l'élevage est entre 9 mois et un an, en raison de la fusion de la ceinture pelvienne qui entrave sa capacité à donner naissance naturellement si elle n'a pas eu de petits assez tôt. Il est recommandé de ne plus avoir de portées après l'âge de trois ans. Le bélier français peut produire de grandes portées, en général entre 5 à 12 petits, après une période de gestation de 28 à 32 jours, 31 jours en moyenne.

Les béliers français ont une moyenne de durée de vie de cinq ans ou plus.

Comportement

En raison de leur taille relativement plus importante comparée à d'autres races de lapins, les béliers français ont besoin d'un grand clapier afin de se déplacer librement. Ils sont connus pour avoir un tempérament calme et détendu et ils peuvent tolérer la présence d'autres espèces. Toutefois, ils peuvent vivre dans la maison comme animaux de compagnie. C'est un animal au mœurs sociales qui s'entend très bien avec les chats , chiens .
Ce sont d'adorables nounours .

Habitat

Un bélier français est capable de vivre à l'extérieur comme l'intérieur. il peut vivre dans un clapier à condition d'être à l'abri de la pluie, de la neige ou de la chaleur. À l'intérieur, un clapier ou une cage peuvent être utilisés. Il est préférable d'avoir deux lapins car un seul lapin qui ne fait pas régulièrement de l'exercice et manque de compagnie peut devenir asocial ou dépressif.


#############################################################################################



FAUVE DE BOURGOGNE










- DESCRIPTION



1. Aspect général

Le corps est ramassé et massif. Cette constitution corporelle résulte d’une puissante musculature laissant apparaître au toucher une chair ferme et serrée, bien répartie sur une ossature paraissant assez forte.

La ligne dorsale, faisant suite à une nuque forte et courte, est légèrement bombée et se termine en une inclinaison assez prononcée pour former une croupe pleine et arrondie. Le râble est très épais. Les côtes forment une cage thoracique ample. Elles font la jonction, d’une part, avec les épaules puissamment développées tout en étant bien attachées au corps, d’autre part, avec la partie postérieure du corps : hanches, régions fessières et cuisses bien arrondies.

Les pattes antérieures sont assez courtes, fortes et bien droites. Les pattes postérieures sont assez fortes et bien d’aplomb.

La taille est proportionnée au poids du sujet compte tenu de sa conformation ramassée  et massive. Elle ne doit jamais tendre vers le gigantisme.

Le fanon, peu développé et régulier, est toléré chez la femelle.



2. Poids

Poids minimum : 3,500 kg.

Poids idéal : 4,000 - 4,500 kg.  Pois maximum : 5,000 kg.



3. Fourrure

La fourrure est dense et assez lustrée, sans longueur excessive. Les  poils recteurs normalement apparents assurent sa bonne tenue.



4. Tête, yeux et cou

La tête, portée par un cou court et peu visible, paraît, de ce fait, bien collée au corps. Forte et large, ronde et non busquée chez le mâle, elle présente plus de finesse générale chez la femelle, paraissant ainsi légèrement plus allongée.

Les yeux sont bien ouverts et brillants.



5. Oreilles, longueur et texture

Les oreilles robustes et suffisamment épaisses sont bien velues. Portées droites, elles sont bien serrées à la base. D’un développement approprié au type, leur longueur idéale se situe entre 11,5 et 12,5 cm. La longueur minimale ne doit pas être inférieure à 11 cm et la longueur maximale ne doit jamais dépasser 13 cm



6. Couleur et profondeur de teinte

La couleur est d’un fauve roux, très uniforme, intense et pure, d’une tonalité vraiment chaude. Elle s’étend sur tout le dessus du corps : tête, oreilles et membres compris.

Le tour des yeux, le menton, le ventre et le dessous de la queue sont, en général, plus pâles.

Dans tous les cas, le Fauve doit dominer et les parties plus pâles doivent apparaître le moins possible. Les sujets ayant la région des aines d’un fauve intense sont à préférer. La couleur de couverture pure et soutenue dans sa tonalité fauve roux doit descendre le plus profondément possible dans le pelage.

Les ongles sont de couleur corne plus ou moins foncée, sans cependant être noirs. L’iris des yeux est brunâtre.


#############################################################################################




GEANT DES FLANDRES





Apparence physique et comportement


Lapin Géant des Flandres âgé de six mois
Le géant des Flandres est un très grand lapin. Son poids peut atteindre 10 kg mais généralement compris entre 6,5 à 8 kg. Il a un grand corps, large et profond. Vu de dessus il a la forme d'un rectangle. Il a une puissante musculature avec des pattes fortes. Ses oreilles sont grandes, épaisses portées droites d'une longueur de 20 cm environ. Il existe en dix variétés de couleurs reconnues : gris garenne, gris lièvre, gris foncé, gris fer, noire, bleue, gris bleue, bleu-gris garenne, couleur lièvre et couleur jaune sont reconnues. Le standard français exige les caractéristiques suivantes :
Corps grand, long, large et profond. Vu de dessus forme d’un rectangle ;
Puissante musculature. Bonne adhérence de la peau ;
Pattes fortes ;
Oreilles grandes, épaisses, portées droites, de longueur comprises entre 19 et 20 cm

Les géants des Flandres sont connus pour avoir un tempérament calme, docile et détendu et ils peuvent tolérer la présence d'autres espèces.


Élevage

Les soins et besoins alimentaires sont les mêmes que pour tous les lapins domestiques.


lapin domestique et Cuniculture.

L'âge idéal de la femelle géant des Flandres pour commencer l'élevage est entre dix et douze mois. La gestation est de 31 jours et elle produit entre sept et dix petits par portée (9 en moyenne)1. Un géant des Flandres est capable de vivre à l'extérieur comme à l'intérieur. Il peut vivre dans un clapier à condition d'être à l'abri de la pluie, de la neige ou de la chaleur. À l'intérieur, un clapier ou une cage peuvent être utilisés.


#############################################################################################




GEANT PAPILLON









Description


Tache caractéristique en forme de papillon.
Le géant papillon français est un lapin de grande taille, qui pèse plus de 6 kg à l'âge adulte. Son corps et allongé, avec un dos légèrement bombé, une croupe arrondie et des cuisses charnues. L'ossature est moyenne. La fourrure est dense avec des poils pas trop longs. Elle est de couleur blanche à taches de couleur variable, généralement noir, havane ou bleu mais toutes les couleurs sont acceptées du moment que les taches se délimitent bien de la robe blanche. Les taches forment des motifs bien définis par les standards de la race. Ainsi, la tache au niveau du nez doit avoir la forme d'un papillon, le tour des yeux doit être encerclé d'une tache colorée ininterrompue, qui n'atteint ni celle du nez ni les oreilles, elles aussi colorées. On observe une tache sur la joue, en dessous de l'œil et un nombre variable de taches au niveau de la hanche. Enfin, l'intégralité de la raie dorsale est colorée, des oreilles à la base de la queue. Ce lapin a des oreilles de bonne taille (16 à 17 cm) qu'il porte en V. La femelle porte un fanon peu apparent3.

Le géant papillon français est un lapin assez animé. Ses homologues anglais et nain se différencient du fait que le papillon anglais est plus petit et ses flancs sont tachetés tandis que le petit papillon est la version naine sans tache du papillon français2.

Aptitude

Le géant papillon français est un lapin de grande taille, faisant partie des races dites géantes. Depuis très longtemps, la qualité de la chair, la prolificité de ce lapin et de ses précurseurs sont réputées. On peut le mettre à la reproduction à partir de 8 à 10 mois. On compte en moyenne 9 lapereaux par portée2.

                 
#############################################################################################


REX TRICOLORE







Historique et généralités.

L'originalité de cette race réside dans son pelage qui est beaucoup plus court que celui du lapin ordinaire ; il semble y avoir nanisme de toutes les productions pileuses ainsi que réduction du diamètre des poils, ce qui donne une fourrure homogène, dense, à implantation droite, semblable à du velours ; la longueur du poil doit d' après les Standards Officiels, être comprise entre 16 à 20 mm.

Les premiers lapins Rex observés datent de 1919 : il s' agissait de Castorrex : lapin de couleur brune ayant un pelage semblable à celui du castor. Les premiers Castorrex apparurent donc en 1919 dans une ferme du département de la Sarthe, exploitée par un agriculteur, M. CAILLON. Les jeunes lapins, au nombre de deux, se distinguaient des autres par leur pelage particulier. Ces jeunes lapins, l' un mâle, l' autre femelle, étaient nés d' une même mère mais dans deux portées successives ; leurs frères de nichée avaient une apparence tout à fait normale. L' abbé GILLET, curé de Coulangé (Sarthe), s' en rendit acquéreur et soumit à une sélection sévère leurs descendants. Cette sélection dura quatre ans jusqu' au moment où la race à peu près fixée put être exposée au Concours Agricole de Paris sous le nom de Castorrex en 1924.

Dès l' apparition de cette mutation, de très nombreux chercheurs s' intéressèrent à elle, cherchant à comprendre son déterminisme. En France, deux grands noms se rattachent à cette étude : LIENHART et LETARD. Le déterminisme de cette mutation est très discuté ; actuellement, l' opinion généralement admise est qu' il s' agit d' un déterminisme polygénique à effet cumulatif.

Dès 1924, d' autre part, certains cuniculteurs célèbres, tels MM WILTZER, KOHLER et RUOS, achèteront des lapins Castorrex à l' abbé GILLET et, en croisant ces lapins avec des lapins appartenant à d' autres races de diverses couleurs, ils obtinrent des Rex de couleur variée, la transmission du caractère de coloration se faisant conformément aux lois de MENDEL, KOHLER obtint les premiers Rex blancs ; WILTZER les premiers Rex tricolores ; RUOS les premiers Rex chinchilla.

Il existe actuellement de nombreuses variétés de Rex ; nous ne citerons que les plus importantes : Castorrex, Rex chinchilla, Rex zibeline, Rex dalmatien (obtenu par les croisement à base de Papillon, sélectionné en Suisse), Rex havane, Lynx Rex (obtenu en 1927, grâce au croisement Castorrex x Feh de Marbourg).

Outre la caractéristique très particulière de son pelage qui pourrait permettre le développement de la race dans une voie nouvelle : production de fourrure, le Rex est un animal de belle conformation, d' une bonne taille (3 à 4 kg) et avec une chair excellente.  


Caractéristiques essentielles à rechercher :

Poids idéal 4.000 à 4.750 kg.

Aspect général dégageant une harmonieuse rotondité d’ensemble.

Fourrure d’une très forte densité avec un port régulièrement dressé.

Fourrure uniforme et homogène favorisant l’aspect velouté.

La relative finesse des poils confère à la fourrure sa douceur au toucher.

Couleur brun marron intense. Entre-couleur orangée étendue et intense (pour le Rex Castor) .

               
#############################################################################################




CHAMOIS DE THURINGE








Origine

Le chamois de Thuringe naît en Allemagne, dans la région de Thuringe, à la fin du XIXe siècle, de croisements entre lapins russes, argentés anglais et géants des Flandres. Son créateur, nommé Gärtner, souhaite obtenir des lapins russes et argentés de grande taille par sélection, mais devant le peu de résultats qu’il obtient, il décide de croiser ses animaux avec des lapins géants des Flandres. La taille de ses lapins augmente alors rapidement, mais il ne parvient pas à retrouver les caractères de robe propres aux races russes et argentés. Le mélange de ces trois races lui donne même des animaux à la robe jaunâtre rappelant celle du chamois, et aux extrémités plus brunâtres, comme celles du russe et de l’argenté. En sélectionnant ces animaux sur leur couleur de robe et en pratiquant la consanguinité, il parvient rapidement à fixer ce caractère et obtient une nouvelle race : le chamois de Thuringe1.

Description

C’est un lapin de taille moyenne qui pèse entre 2,5 et 4,25 kg. Il a un corps trapu et musclé, bien arrondi, avec un avant-train bien développé. Sa tête courte, forte et large est reliée au corps par un cou presque imperceptible. Elle porte deux oreilles robustes de 11 à 13,5 cm. Un fanon est toléré chez la femelle. Les yeux sont bruns. Sa fourrure est dense et souple avec beaucoup de sous-poil. Elle est jaune ocre uniforme, les pointes noires lui donnant une nuance chamoisée. Les extrémités sont plus sombres2.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

ZIBELINE BLEU





~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

_________________
A bientôt
Nathalie


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aupaysdepimpin@orange.fr
 
LES LAPINS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» deux lapins males, ca marche?
» Combien rapporte l'élevage des lapins nains ?
» mon élevage de lapins béliers nains & angoras
» Créations de copains lapins
» Mes lapins meurent les uns après les autres !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eleveur de lapins nain :: RACES ELEVEES ( lapins et cochons d'inde )-
Sauter vers: